Pour contribuer à la qualité et au rayonnement de l’éducation : Le CMSEA mis sur les fonts baptismaux

C’est par une conférence inaugurale sur le thème «  La nouvelle architecture de l’école et le suivi du PSE 2018-2030 », présentée par Ulrich Vital Ahotondji, expert en communication du PDDSE, journaliste spécialisé en éducation que le décor de la mise sur les fonts baptismaux du Cercle des Médias et Spécialistes de l’Education en Afrique (CMSEA) a été planté.

Le Cercle des Médias et Spécialistes de l’Education en Afrique (CMSEA), c’est le creuset qui va désormais mieux impacter le secteur de l’Education au Bénin et en Afrique dans les jours à venir par ses actions. C’est l’essentiel à retenir des propos de Serge-David Zouémé, président du comité d’organisation, à la faveur de la cérémonie officielle de lancement du Cercle. Constitué en majorité de journalistes spécialistes des questions éducatives et autres personnes ressources du secteur de l’Education au Bénin, ce Cercle a officiellement démarré ses activités, ce vendredi 17 juillet 2020, à la Maison des Médias Thomas Mégnassan par une conférence inaugurale sur la nouvelle architecture du PSE post 2015 et les enjeux de l’Education au Bénin. Zakiathou Latoundji, présidente de l’Union des Professionnels des médias du Bénin (UPMB), Franck Kpochémé et Armand Houssou tous deux conseillers à la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) et un parterre de journalistes dont les productions sont orientées Education, y ont prêté une oreille attentive. Bâtir un groupe homogène de professionnels des médias autour des enjeux de l’éducation, c’est la vision créatrice de ce Cercle qui a permis d’enrôler sur place de nouveaux adhérents. Dans ses explications, le président du comité d’organisation a renseigné sur le contexte de création, le but, la vision, les offres et les domaines d’intervention du Cercle. « Avec tous ces outils que vous avez mis en place, j’ose affirmer que le CMSEA est né avec des dents », a déclaré, à la cérémonie de lancement, Armand Houssou, représentant le président de l’institution de régulation des médias au Bénin avant de rassurer les membres du cercle de l’accompagnement et du soutien constant de la HAAC. « L’UPMB sera toujours là pour accompagner cette louable initiative », a promis, Zakiathou Latoundji, présidente de l’UPMB, visiblement séduite. Prenant la parole, le Dr Erasme Arinyole, représentant le ministre de l'enseignement supérieur, a souhaité que les professionnels des médias de ce Cercle éveillent leur conscience à travers leurs productions. Pour information, neuf (09) commissions permanentes étoffent le bureau de treize (13) membres conduit par Serge Sènadé Ayaka de la télévision nationale.

Enock GUIDJIME

Developed in conjunction with Joomla extensions.

Vidéos

Developed in conjunction with Joomla extensions.