Sécurité maritime dans la sous-région | CMMC équipé et mis en service

Le ministre adjoint de la défense allemande Dr. Ralf Brauksiepe accompagnéde la délégation de l’ambassade d’Allemagne près le Bénin a visité le Centre Maritime Multinational de Coordination (CMMC) Zone E Cotonou situé dans l’enceinte de l’Hôtel PLM Alédjo.

Il est venu toucher du doigt les diverses réalisations faites avec la somme de 1.021.530.00 € accordée par l’Allemagne à la Cedeao pour son projet de renforcement en logistiques maritimes au (CMMC). C’était le mardi 15 août 2017.

«Une salle équipée de télévisons plasma et d’ordinateurs pour le suivides opérations en mer et une autre salle destinée pour la communication radio. Des satellites servant de connexion pour la communication et bien d’autres ressources humaines et matérielles disponibles ».Telle est la raison pour laquelle Dr. Ralf Brauksiepe s’est rendu au Bénin afin de toucher du doigt les réalisations faites avec la somme d’un million vingt et un mille cinq cent trente euros (1.021.530.00 €), soit un montant total de six cent soixante-neuf millions cent deux mille cent cinquante (669.102.150) francs CFA, donnée par l’Allemagne à la Cedeao. Cet argent provient, en fait, d’un appel que la Cedeao a lancé à ses partenaires depuis 2015 pour son projet de renforcement en logistiques maritimes au CMMC Zone E Cotonou. Aux dires de la Coopération allemande-GIZ, une partie de cette somme, c’est-à-dire 27%, a été utilisée pour le renforcement des capacités des acteurs opérant dans le domaine maritimeet l’autre partie, les 73% restants, a servi à doter le CMMC en équipements de travail.Lesquelles englobent notamment le personnel, la communication et les infrastructures. Ces logistiques vont également permettre aux acteurs maritimes de veiller à la sécurité et à la stabilité de la sous-région. Le chargé de programme sécurité régionale Cedeao et représentant le président de la Cedeao Dr. Isaac Armstrong y voit tout le mérite : « (…) Nous sommes complètement opérationnels. Aucun centre ne possède encore ce que nous avons aujourd’hui. Et ce centre représente un modèle pour les autres pays qui viendront voir et copier le modèle béninois. Donc, une inspiration pour le Ghana, le Cap vert, la Côte d’ivoire », a-t-il affirmé tout ému de l’engagement du gouvernement allemand aux côtés de ses partenaires.Entre preuves et justifications, Dr. Ralf Brauksiepea dit qu’il faut soutenirla Cedeao pour une stabilité dans la sous-région. « Je suis heureux de soutenir la Cedeao dans le renforcement des capacités en logistiques... Le terrorisme et la piraterie internationaux ne respectent pas les frontières. Il est donc nécessaire que nous ayions des coopérations transfrontalières et internationales pour lutter contre eux », a-t-il expliqué.Evoluant dans la même logique, il a poursuivi qu’il s’est personnellement impliqué, depuis des années, dans la lutte contre la piraterie et le terrorisme maritime. Avec ces équipements disponibles au CMMC, le Bénin est désormais considéré comme zone tampon de coordination pour couvrir les activités du Niger, du Nigéria et du Togo.

Hermann Maurice SAGBOHAN

Developed in conjunction with Joomla extensions.

Vidéos

Developed in conjunction with Joomla extensions.